31/01/2005

Der Untergang

Drame historique d'Oliver Hirschbiegel avec entre autres, Bruno Ganz, Juliane Kohler et Alexandra Maria Lara.

 

Et bien, je ne sais pas trop quoi dire de ce film. D'un côté, je voudrais comprendre comment certains prétendent que ce film rend Hitler sympathique alors que je n'ai vu qu'un fou, ignoble avec tout le monde et croyant à ses propres délires et d'un autre côté, je ne vois pas trop ce qu'un tel film peut apporter, on sait qu'Hitler était fou et cruel et que même les Allemands ont souffert de la guerre, alors qu'elle est la moral de ce film ? Si vous l'avez vu, n'hésitez pas à me laisser votre avis, peut-être celui-ci m'éclairera-t-il ?

 

Petit résumé : 

Berlin, avril 1945. Le IIIe Reich agonise. Les combats font rage dans les rues de la capitale. Hitler, accompagné de ses généraux et de ses plus proches partisans, s'est réfugié dans son bunker, situé dans les jardins de la Chancellerie.
A ses côtés, Traudl Junge, la secrétaire particulière du Führer, refuse de l'abandonner. Tandis qu'à l'extérieur la situation se dégrade, Hitler vit ses dernières heures et la chute du régime.

 

Vers le site officiel.


10:28 Écrit par MeFromBxl | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

... Peutêtre que la controverse vient du fait que le film le fait plus passer pour un malade ... Cela lui donne un excuse ? Mais en effet il n'est pas "humain" du tout ... Mais je vois en effet pas trop l'apport de ce film... Surtout parès 2h30 !

Écrit par : stéphane | 31/01/2005

Hitler n'etait pas un fou Je viens de finir un livre ecrit par un opposant d'hitler, Otto Strasser. Hitler n'etait pas du tout un fou, il est allé d'alliances en trahisons et pressions pour assouvir sa soif de pouvoir. Il a fait eliminé ou enfermé ses opposants afin d'être libre de tout mouvement. Il etait certain que le peuple allemand etait supérieur aux autres car il en etait le chef. C'est juste un homme à l'egot démesuré qui à su faire sa place à une epoque ou l'allemagne avait besoin de chagement.

Écrit par : zed | 01/02/2005

Les commentaires sont fermés.